CHAOURCE

CHAOURCE

Chaource est une jolie bourgade située aux sources de l’Armance, dans un pays de bocage.

Il est mondialement connu pour son célèbre fromage A.O.P au lait de vache, moulé à la louche : Le Chaource.
Situé à 20 kilomètres des premiers vignobles de Champagne  et des premières côtes d’Epineuil  en Bourgogne. Atout oenotouristique indéniable et rare en France.

Chaource offre également aux visiteurs un exceptionnel environnement naturel propice à la détente et aux loisirs. Promenez vous en été sur les anciens remparts, découvrez en famille la forêt d’Aumont dont le sous-bois giboyeux abrite de nombreuses espèces animales (cerfs, biches, sangliers, écureuil, etc.) et végétales (fleurs sauvages, champignons, etc.) préservées, déploie sur 14 000 hectares, un réseau de belles allées qui invitent le randonneur à découvrir ses richesses, à pied, à cheval ou à vélo.

La commune quant à elle vous permet de découvrir les traditionnelles maisons auboises en pans de bois, qui témoignent encore d’un lointain Moyen Âge, les collines se couvrent de prairies, vergers « à cidre » et champs cultivés en un patchwork bariolé. Faites le tour d’un monument exceptionnel : l’église Saint-Jean-Baptiste et admirez ses nombreux bas-reliefs de différentes époques, sa crèche dorée en or finson orgue monumental au son si particulier et unique au monde et surtout un trésor rare : la plus belle Mise au Tombeau d’Europe de 1515 au réalisme saisissant; moments d’intenses émotions garantis.

Le Maître de Chaource – également connu comme le Maître de Sainte Marthe ou Maître aux Figures Tristes – est un sculpteur champenois anonyme du XVIe siècle. L’hypothèse la plus largement répandue est qu’il s’agirait d’un certain Jacques Bachot, mentionné à Troyes entre 1497 et 1527 et à Joinville entre 1500 et 1505.
Jacques Bachot est un sculpteur contemporain du Maître de Chaource (début du XVIe siècle) et à peu près sur les mêmes lieux.
L’œuvre principale du Maître de Chaource est la Mise au tombeau datée de 1515 ; elle se trouve dans la chapelle du Sépulcre de l’église Saint-Jean-Baptiste de Chaource.
Elle est considérée comme l’un des plus baux exemplaires de « Mise au Tombeau » d’Europe et sa restauration a pris fin en 2009.